INSCRIPTION GRATUITE

    

Date de naissance

    Pas encore membre ?

    Je m'inscris

    Déjà membre ?


    Mot de passe oublié ?

    ou

    Rédiger un commentaire

    Article concerné :

     
    Votre commentaire

    Accueil > Blog > Voyage pratique > Préparer un séjour spécial randonnées en montagne

    Préparer un séjour spécial randonnées en montagne

    le 28 avril 2016    Voyage pratique

    Envie de grands espaces, d'altitude et de dépassement de soi ? La randonnée est une activité idéale pour vos vacances. Même s'il s'agit avant tout d'un loisir praticable par tous, les conditions peuvent être particulières en montagne. Mieux vaut y être préparé pour ne pas se retrouver démuni une fois en haut des cîmes. Vous trouverez ici quelques astuces et conseils pratiques qui vous aideront à profiter au maximum de votre séjour.

    Ma valise

    Dans le cas d'un séjour hébergé à l'hôtel ou dans celui d'un séjour itinérant dont l'intendance est prise en charge, vous pourrez vous permettre d'emporter une valise de la taille que vous voulez. Autant ne pas se priver :

    - Une paire de chaussettes de randonnée en laine épaisses par jour de marche : ces chaussettes sont faites pour vous tenir chaud et compenser par leur épaisseur la rigidité des chaussures de randonnées, volontairement dures pour maintenir votre pied et votre cheville. Elles sècheront donc plus difficilement que des chaussettes fines en conton et l'utilisation de chaussettes encore humides favorise l'apparition d'ampoules.
    Autant en emporter assez pour ne pas être ennuyé.

    - Une paire de chaussures de randonnée montantes : il existe différents modèles de chaussures de randonnée en fonction du type de marche que vous pratiquez. Pour une randonnée de plusieurs heures en montagne sur sentier, des chaussures montantes sont recommandées pour plusieurs raisons :
    la protection de vos pieds en cas de chute de pierres (traversée de pierriers fréquente même sur sentier),
    le maintien de votre cheville en descente (en raison de la fatigue accumulée et de leur position vulnérable que les risques d'entorses sont les plus fréquents à la descente),
    et enfin la protecton contre les morsures de serpents et des griffures lors de la traversée de ronciers par exemple.
    Il est également important que ces chaussures ne soient pas neuves à votre départ : achetez-les en amont et testez-les sur le courtes randonnées afin de les faire à votre pied et de ne pas suffrir d'ampoules au milieu de votre séjour.

    - Optez pour un sac à dos léger à vide (vérifiez bien en magasin) avec une ceinture (qui équilibrera le sac et évitera de le laisser rebondir sur vos lombaires) et des "poucettes", petites sangles situées en haut des bretelles permettant d'accrocher vos pouces durant la montée (utile pour ne pas avoir les mains qui gonflent avec l'altitude et idéeal pour équilibrer votre mouvement dans l'ascension).

    - Favorisez les tissus respirants pour vos vêtements. Ils sècheront rapidement et sont adapté à l'activité physique en extérieur (se trouvent en magasins de sport).

    - Emportez quelques vêtements chauds : en montagne, la météo est très changeante. Un beau soleil peut en quelques dixaines de minutes être caché par les nuages, faisant baisser la température. En soirée, les températures baissent beaucoup et un pull est indispensable.

    - Emportez un baume à lèvre : l'air sec de la montagne gerce souvent les lèvres. Mieux vaut les hydrater souvent.

    Mon sac à dos

    Votre sac à dos ne doit pas être trop lourd car il vous handicaperait. Toutefois, il est important de penser à quelques éléments indispensables si vous passez la journée ou plusieurs jours en montagne : 

    - Crème solaire : en montagne, la fraicheur de l'air fait souvent oublier que l'on est très exposé. N'hésitez pas à vous passer de la crème solaire plusieurs fois par jour notament, le matin avant de partir et à la pause déjeuner. 

    - Un pull en laine polaire : multipliez les couches afin de vous adapter aux températures changeantes du climat montagneux.

    - Une cape de pluie : plus efficace qu'un Kway, une cape de pluie permet de couvrir également votre sac à dos et de le maintenir au sec.

    - Si vous êtes frileux, vous pouvez partir en short et emporter avec vous un pantalon en cas de raffraichissement

    - Des pansements : en cas d'ampoule ou de coupure, ils sont toujours les bienvenus

    - À moins que vous ne partiez avec un guide, il est préférable d'avoir une carte topographique de la vallée ou de la région en cas de mauvais balisage ainsi qu'une boussole.

    - Un sifflet est très utile si vous vous perdez : vous pourrez attirer l'attention depuis très loin

    - Une lampe de poche vous sera utile si vous terminez votre randonnée de nuit ou si vous dormez en refuge (voir ci-dessous)

    - Un couteau sera toujours le bienvenu que se soit pour couper le pain au pic-nic ou cueillir un végétal.

    - Laissez toujours à portée de main des encas sucrés : en cas de coup de pompe, l'absorpsion de sucres rapides (quelques sucres, du chocolat noir, des fruits secs, bonbons, biscuits...) vous remettra d'aplomb en quelques minutes. 

    - Une bouteille d'eau d'1,5L est indispensable. Si vous savez que vous pourrez la remplir dans la journée, cela suffit. Sinon, 3L conviennent encore mieux pour une journée de randonnée en pleine chaleur.

    - Si vous craignez la chaleur, équipez-vous d'un chapeau ou casquette.

    Les lieux d'exception où randonner en France

    Notre pays compte de nombreux merveilleux sites de randonnée. Parmi lequels :

    - Le parc national du Mercantour
    - Le parc national des Ecrins
    - Le Mont-Blanc
    - Les Gorges du Verdon
    - Le parc national de la Vanoise
    - La Corse (GR 20)
    - Le parc naturel régional du Pilat
    - Le parc naturel régional du Haut Juras
    - Le parc naturel régional du Queyras

    Et bien d'autres ! Des cartes topographiques des sentiers de randonnées par région sont disponibles dans les magasins de sport (Décathlon, Gosport, Vieux Campeur...).
    En général, est plutôt conseillé d'éviter les sorties en haute montagne après le 15 août : les orages sont beaucoup plus nombreux et la fonte des glaciers pendant tout l'été peut entrainer l'ouverture de crevasses ou provoquer des chuttes de pierres à cette période.

    Les règles à respecter en montagne

    En refuge
    Chaque refuge possède ses propres règles. Elles ont pour but principal de ne pas gaspiller d'énergie (solaire en général). Ainsi, vous pourrez par exemple voir votre temps de douche limité et toutes les lumières seront éteinte passé une certaine heure (d'où l'utilité de votre lampe torche si vous souhaitez bouquiner).
    Néanmoins, une nuit en refuge au milieu des marmottes et des rhododendrons est une expérience inoubliable : vous pourrez observer le ciel étoilé comme vous ne l'avez jamais vu, loin des lumières des villes, faire des rencontres amusantes, entendre des histoires de randonneurs ou alpinistes autour de la cheminée, partager un vin chaud et savourer la paix et le calme reignant autour de vous. Vous pourrez également observer à loisir la faune sauvage locale, dans son habitat, à l'heure ou la montagne est déserte de randonneurs.
    Petit plus : Les recettes servies en refuge sont généralement délicieuses !

    Appels d’urgence
    Les numéros : 112, 18, 15 et 17 permettent tous d'appeler les secours à partir d’un portable, même si votre réseau abonné n’est pas celui qui est disponible à proximité (même sans réseau).

    Bivouac en montagne
    Chaque parc a sa propre règlementation. Il est indispensable de se renseigner avant d'envisager un bivouac sur place.
    En savoir plus sur la réglementation des parcs nationaux

    Respect de la nature
    Evidemment, si vous êtes dans un parc naturel, la nature passe avant tout : ne nourrissez pas la faune, ne cueilliez rien et laissez votre espace de pic-nic aussi propre que vous l'avez trouvé. Enfin, ne déviez pas des sentiers tracés (en coupant à travers les lacets à la descente par exemple) : vous fouleriez certainement des espèces végétales protégées. 

    Le bétail
    Il vous arrivera de croiser des troupeaux de moutons ou de traverser des parcs à vaches si vous randonnez en été. Voici quelques conseils qui vous feront apprécier des bergers : 
    - ne créez pas de mouvement de panique en courant au milieu du troupeau ou en voulant absolument approcher des bêtes
    - les parc à vaches sont clôturés : pensez bien à refermer les clôtures que vous franchissez (fils avec poignée ou barrière en bois avec verrou) sans quoi les bêtes pourraient sortir et se perdre
    - Depuis quelques années, les bergers alpins utilisent des chiens (des "patous") pour protéger les troupeaux. Vous rencontrerez des panneaux vous indiquant leur présence (il s'agit de grand chiens blanc type Saint-Bernard). Ne vous approchez pas des patous : ils ne sont pas domestiqués et vivent seuls avec le troupeau tout l'été (ils ne sont pas habitués aux caresses).

    Courtoisie sur les sentiers
    Il est courant de voir les randonneurs échanger un "bonjour" en se croisant sur les sentiers. De plus, quand à la descente on croise une personne qui monte, dans l'effort, il est préférable de lui laisser le passage en se rangeant sur le côté. N'hésitez pas à vous ouvrir aux personnes que vous croisez : l'effort physique et la majesté du cadre rassemble toujours.


    Envie de tenter l'aventureConsultez les séjours Randonnée CPOURNOUS !

     
    Revenir à la liste
     

    Commentaires (0)

    Soyer le premier à rédiger un commentaire