INSCRIPTION GRATUITE

    

Date de naissance

    Pas encore membre ?

    Je m'inscris

    Déjà membre ?


    Mot de passe oublié ?

    ou

    Rédiger un commentaire

    Article concerné :

     
    Votre commentaire

    Accueil > Blog > Séduction > Je suis célibataire ... Et alors?

    Je suis célibataire ... Et alors?

    le 12 octobre 2017    Séduction

    Je suis célibataire et alors ?

    A notre époque, est-il souhaitable, voire opportun ou tout à fait hors normes d’être célibataire ?

    Vous n’êtes pas sans savoir que le taux de mariages diminue alors que le taux de divorces va en augmentant. S’ajoute à cela, les deuils conséquents aux maladies, accidents, …

    Quoiqu’il en soit le célibat est bien devenu un phénomène de société.

     

    Beaucoup l’ont compris ! Ainsi s’est développé un marketing réservé exclusivement aux solos.

    Nous étions enfin reconnus et nous allions pouvoir accéder, aussi, aux produits destinés jusqu’ici aux couples ou aux familles.

    Mais qu’en est-il concrètement. Est-il préférable de vivre en couple ou seul ?

    Tout dépend de chacun, du moment où l’on se trouve sur son parcours de vie et je pense qu’on pourrait avoir autant de réponses différentes à cette question, qu’il existe d’individus.

    Cependant, j’ai voulu relever les inconvénients et les avantages de la vie de célibataire afin de mieux cerner ce phénomène de société.

    Inconvénients


    La solitude
    Sortir seul, aller au ciné seul, s’asseoir à la table d’un resto seul, voyager seul … pfff pas toujours facile. En plus, la plupart du temps, les vacances sont pensées pour les couples et les familles.

    Comme d’autres, CPN l’a bien compris et vous aide à ne plus voyager et sortir seul.

    Les finances
    C’est sûr, il faut avoir les moyens de vivre en célibataire. Car vivre à deux ne signifie pas dépenser plus. C’est d’ailleurs l’inverse !

    Les amis
    Passé un certain âge, le célibataire voit ses amis proches se marier, fonder une famille. Il se retrouve souvent seul sans plus vraiment de réseau social. Et puis, avouons-le sa situation est souvent questionnée voire critiquée par son entourage : si tu ne trouves personne c’est que tu es difficile à vivre. Ou trop exigeant !

    Plus le temps passe, moins il sera possible de rencontrer des personnes célibataires. Heureusement CPN vous permet de participer à des sorties et loisirs avec d’autres célibataires.  

    Le travail
    Souvent, le célibataire s’investira à fond dans son travail. Si à un certain moment cela l’aidera à se sentir moins seul, il faudra tenter de ne pas entrer dans un cercle vicieux du style : métro-boulot-dodo. Travailler? Oui, mais pas à n’importe quel prix. Prendre soin de soi, nouer des contacts avec l’extérieur fait partie d’un équilibre que le célibataire doit s’efforcer à (r) établir.    

    Avantages

    • Pouvoir se permettre toutes les maladresses du monde et n’avoir que soi à blâmer. Nous renversons notre café sur le journal du matin, nous accrochons un poteau avec la voiture, nous laissons du dentifrice dans le lavabo, … Et personne pour nous le faire remarquer !
    • Bouquiner toute la journée si cela nous plait, paresser au lit ou au soleil, …
    • Pouvoir danser comme un(e) fou (folle), mettre la musique à fond, sans avoir peur d’être jugé(e)
    • Avoir le temps de prendre des bains interminables sans que personne ne frappe à la porte.
    • Avoir le droit de grignoter tout ce qu’on veut sans avoir peur du regard de l’autre. 
    • Pouvoir ne rien faire de son dimanche et surtout ne pas à devoir se coltiner la belle-mère !
    • Partager des moments intimes avec son chat ou son chien sans provoquer de jalousie !
    • Préparer des cookies (ou autres) et dévorer la moitié de la pâte sans ressentir aucune culpabilité.
    • Dormir en travers dans notre grand lit sans crainte d’être poussée à l’autre extrémité !


    Alors ? Mort au célibat ou plutôt : Vive le célibat ?!  

    Je vous laisse compléter les listes à votre guise !

    Laissez-moi vos commentaires ci-dessous que je puisse continuer à voir le célibat comme une opportunité !? 

     

     
    Revenir à la liste
     

    Commentaires (8)

    le 29/08/2018 par isabyisa

    Bonsoir , ,je vous trouve négative , il y a des avantages à tout . Aussi , tomber amoureux est une disponibilité que l'on développe et transmet . Quand quelq'1 n'est pas dispo intellectuellement et physiquement l'autre le ressent donc il ne se passera rien . Je pense que tout est possible , il faut juste en avoir tellement envie , ne rien attendre et avoir surtout confiance en soi et aimer l'aventure . Ne le prenez pas mal ,juste une constatation personnelle . Prenez le meilleur !

    le 09/11/2017 par elisabeth95

    je suis célibataire....et alors ? La solitude en soi pour moi n'est pas un problème car j'assume seule...mes problèmes au quotidien , qui sont les mêmes pour tout un chacun !!! en dehors des cas sociaux que je ne rentre pas dans cette catégorie , c'est un fait. mais malgré tout je trouve vraiment sympathique mais vraiment sympathique de partager le quotidien de l'autre , lui témoigner notre affection et recevoir le sien en réciproque...personnellement je trouve cela possible en mettant en exergue l'écoute et la discussion des attentes réciproques ; en posant ce qui est important pour chacun et en définissant son territoire. territoire peut paraître trivial comme mot mas en y réfléchissant bien , il ne s'agit en fait que de cela . avec l'âge , fatigué , lassé (ée) on a tendance à moins vouloir faire le "grand écart".

    le 16/10/2017 par tuttifrutti

    Le temps passe vite (et à la fois très lentement) ; voici plus de dix ans que je suis seule (solitude non choisie). Que je le veuille ou pas, je fais maintenant partie de la catégorie des seniors, Et j'ai changé mon fusil d'épaule, ne voulant plus de vie commune 24h sur 24, (je ne supporterais pas même le plus "cool" des hommes, et réciproquement. "que fais-tu, où vas-tu, tu rentres quand," kesk'on" mange, à qui tu téléphones", etc..etc.. J'ai renoncé aux flâneries, restaurants,voyages, car voir les couples autour de moi est un tour de couteau dans la plaie. Je parle surtout de "vieux nouveaux couples", et pas des jeunes. Je me dis "et moi, je pue ? suis trop laide ou trop bête pour qu'aucun homme ne veuille de moi ?" Et même vivre les moments difficiles à deux (ayant été hospitalisée pour une banale intervention à un pied, je souffrais de voir ma voisine de lit recevoir la visite de son mari, lui demandant de quoi elle avait besoin qu'il lui apporte, etc.. mes enfants, mariés, habitant loin, et même s'ils étaient à côté, rien ne remplace un compagnon aimant. Voilà pourquoi aujourd'hui j'estime que la meilleure solution est le chacun chez soi, et se voir fréquemment, Et au grand jour, y compris visiter de temps en temps les enfants et petits-enfants respectifs ensemble, donc pas d'homme marié ou en ménage. Oui, mais voilà, tous ceux que je croise, dans le réel ou le virtuel, sont pris ! Ou personne n'en veut pour des raisons rédhibitoires (alcoolisme ou autres...

    le 16/10/2017 par mathieum3715

    tu as raison doud91, on est plus libre! Maintenant, ce qui est bien c'est d'avoir une partenaire qui est aussi très indépendante et qui comprendrait nos besoins de faire ce qu'il nous plait quand on le veut. Mais est ce que cela existe?!

    le 16/10/2017 par CPOURNOUS

    Bonjour Aude53, nous recherchons les meilleures offres possibles pour nos clients mais nous restons cependant, dépendants des tarifs hôteliers qui proposent les single plus chères. Nous avons, cependant, aussi des voyages où nous avons la possibilité d'offrir les chambres Single au prix de la chambre partagée. N'hésitez pas à nous contacter si vous désirez d'autres renseignements.

    le 13/10/2017 par aude53

    Je viens d'apprendre qu'il y a une "Fête des célibataires" le 13 février, ça alors ! Selon le sociologue Jean-Claude Kaufmann, moins de 2 % des personnes font le choix de vivre seul. On peut “souffrir de n’avoir personne”. Et aussi être plus durement affecté par une vie de couple qui ne satisfait pas que par le célibat. Quant au supplément pour single, c'est lourd. Et dans un club pour célibataire, c'est un comble !

    le 13/10/2017 par doud91

    Voyager ou bon nous semble sans contrainte du conjoint

    le 13/10/2017 par doud91

    Décider d'une minute, d'un jour à l'autre de ce que l'on a envie de faire et d'aller, sans critiques et contradiction.