INSCRIPTION GRATUITE

    

Date de naissance

    Pas encore membre ?

    Je m'inscris

    Déjà membre ?


    Mot de passe oublié ?

    ou

    Rédiger un commentaire

    Article concerné :

     
    Votre commentaire

    Accueil > Blog > Nouveauté > Des robots en vacances

    Des robots en vacances

    le 22 janvier 2016    Nouveauté

    Cela n’est pas une découverte, la robotisation est en marche dans le secteur du tourisme. Hôtels, musées, aéroports, croisiéristes, tous se tournent vers cette solution pour apporter une expérience nouvelle aux voyageurs ou faciliter leur fonctionnement. Tour d’horizon.

    Pepper le robot
    Le groupe Costa sera bientôt le premier croisiériste au monde à utiliser le robot Pepper, un humanoïde capable d’identifier les émotions, de reconnaître les visages et d’adapter son comportement. Pepper est capable de tenir une conversation en anglais, italien et allemand tout en illustrant certains éléments sur son écran tactile intégré. Il servira à renseigner les passagers au moment de l’embarquement et donnera des informations sur l’orientation et le programme des activités proposées.
    Son intégration sur la flotte débutera au Printemps 2016.

    Huis Ten Bosch
    L’hôtel Henn Na vient d’ouvrir ses portes dans le sud-ouest du Japon, dans le parc à thème Huis Ten Bosch, près de Nagasaki.
    Sa particularité : il emploie des robots. Une première mondiale. Dans cet hôtel, les robots sont à votre service de la réception à votre chambre : pour le check-in, on s’adresse à une femme humanoïde parlant japonais ou à un dinosaure parlant l’anglais.
    Vos hôtes vous tirent ensuite le protrait pour que vous puissiez accéder à votre chambre grâce à la reconnaissance faciale. Un robot bagagiste s’occupe d’acheminer vos effets personnels. Un fois à l’intérieur, vous trouverez Chu-ri-chan, la mascotte de l’hôtel, un petit robot à qui on peut demander de régler la lumière, de programmer un réveil, de connaître la température de la pièce ou le temps qu’il fera demain. Nao le robot est également présent dans l’hôtel et répond à des questions sur l’établissement, tandis que d’autres robots avec tablette tactile intégrée suggèrent des activités alentours.
    Prix d’une chambre : minimum 9000 yens (67 euros).

    Après minuit au Tate Modern
    Le Tate Modern à Londres a permis 5 visites virtuelles nocturnes 22 heures à 3h du matin, dans une ambiance digne des grands films d’espionnage, permettent de découvrir l’art autrement. Quatre robots téléguidés déambulent dans les galeries, équipés d’une lumière frontale, et contrôlés par des visiteurs virtuels. Il était également possible de suivre la visite en live.
    A quand les visites modernes au Louvres ?

    Spencer, le guide des aéroports
    La compagnie aérienne KLM, la startup suisse BlueBotics ainsi que plusieurs universités ont mis au point un robot nommé Spencer qui a pour vocation d’aider les passagers d’un aéroport pour qu’ils trouvent leur chemin. Il est actuellement en phase de test dans l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol.

    Les robots n’ont donc pas fini d’investir le secteur du tourisme…

     
    Revenir à la liste
     

    Commentaires (0)

    Soyer le premier à rédiger un commentaire