INSCRIPTION GRATUITE

    

Date de naissance

    Pas encore membre ?

    Je m'inscris

    Déjà membre ?


    Mot de passe oublié ?

    ou

    Le site de voyages pour les célibataires
    depuis 2002

    Rejoindre la COMMUNAUTÉ

    Guide Partir à Cuba

    Tous les guides

    visuels-guides-cuba

    La langue à Cuba : l'espagnol

    La langue officielle est l'espagnol parlé avec un accent un peu déroutant au début. L'anglais est loin d'être généralisé tout comme le français. Alors, essayez d'apprendre quelques mots d'espagnol avant de partir.

    • Oui/non : si/no
    • Bonjour : Buenos dias
    • Au revoir : Adios
    • S'il vous plaît : Por favor
    • Merci : Gracias
    • Je ne comprends pas : No entiendo

    Faire ma valise pour partir à Cuba : vêtements légers mais attention à la pluie

    Cuba se situe dans la zone tropicale humide avec deux saisons bien marquées, une saison sèche de fin novembre à mai et une saison des pluies de juin à novembre. Les pluies estivales sont fortes mais brèves, elles n'entravent pas les activités extérieures. Il fait chaud toute l'année et la température de l'eau tourne autour des 30°C. C'est un paradis pour ceux qui aiment les mers chaudes.

    Il est conseillé d'emporter des vêtements légers, amples et respirants de couleur claire. Évitez le noir qui absorbe la lumière et la chaleur ; évitez aussi les habits collants près du corps qui accentuent la transpiration. Le pantalon transformable est un allié idéal, car selon l'évolution de la météo dans la journée, vous pourrez en faire un short, ou un pantalon long. Pensez aux vestes imperméables coupe-vent ou aux vêtements multi-poches cachées où vous pourrez ranger vos papiers ou votre argent sans vous encombrer d'un sac à porter toute la journée. Sous les tropiques, il faut s'alléger !

    N'oubliez pas toute la panoplie pour la protection solaire, les lunettes de soleil, chapeau ou casquette et tous les accessoires qui peuvent vous apporter du confort contre la chaleur. Une pensée aussi pour la lutte contre les moustiques.

    Et pensez à prendre vos tongs pour la plage, la piscine... ou du moins des chaussures ouvertes et légères !

    Devises cubaines : le peso cubano convertible et le peso cubano

    Deux monnaies circulent à Cuba : le peso cubano convertible (CUC$ -prononcez « Kouk -) et le peso cubano (monnaie nationale, MN). Cette monnaie nationale sert aux échanges entre Cubains pour payer sur le marché ou pour leurs dépenses quotidiennes courantes. Pour le reste et pour les touristes, les échanges monétaires se font plutôt avec les CUCS.

    La circulation de ces deux monnaies peut prêter à confusion, faites attention à l'affichage des prix, ne payez pas en CUCS, une marchandise dont le prix est en peso cubano MN.

    Le change entre peso cubano

    Il pourrait arriver cependant que dans certains endroits vous ayez à payer avec le peso cubano « local », vous pourrez alors échanger vos CUCS dans des Cadecas (maisons de change) ou à la banque BFI. Les taux de change sont identiques dans toutes les Cadecas et dans toutes les banques. Les hôtels ont souvent aussi des Cadecas. Si vous changez de l'argent au bureau principal de l'hôtel, sachez que le taux de change sera plus élevé.

    Devises étrangères

    Les dollars US n'ont plus cours à Cuba pour les paiements dans les commerces et leur taux de change est élevé. L'euro peut servir de moyen de paiement direct, mais ces règlements sont taxés. Aussi, il est préférable de procéder au change Euros en CUCS.

    Moyens de paiement

    Les Cubains apprécient l'argent liquide. Mais il reste difficile de se passer d'une carte bancaire pour un séjour, car la vie est assez chère. Les cartes bancaires américaines American Express, par exemple, sont refusées. Les cartes Visa et Mastercard sont acceptées à condition de ne pas provenir d'une banque américaine.

    Les visites à Cuba : vieilles villes et paysages paradisiaques

    Baignée dans la mer des Caraïbes, Cuba est la plus grande île des Antilles. Toute en longueur, elle offre aussi de petites îles aux paysages paradisiaques. Cuba est une destination tous publics où l'accueil est très chaleureux.

    Entre la visite des villes qui portent les marques de l'époque coloniale espagnole ou de la Révolution aux joies balnéaires sur les plages de sable fin, vous séjournerez agréablement en conciliant culture et détente. Les sportifs seront également comblés. Vous pourrez pratiquer la plongée pour découvrir la beauté des fonds marins de la mer des Caraïbes, par exemple, dans la célèbre baie des Cochons, trésor de l'écologie marine, ou encore pratiquer la randonnée entre montagnes et forêts luxuriantes.

    Cuba est aussi la ville des clichés : ses cigares, sa musique, ses voitures américaines, ses plages ; La ville est immanquablement associée à l'histoire de Castro. Mais l'île regorge de sites fantastiques méconnus, de belles découvertes vous attendent.

    À ne pas rater, les vieilles villes de La Havane et Trinidad, sites classés au patrimoine mondial par l'Unesco qui reflètent l'histoire coloniale de Cuba.

    Boissons et plats cubains : simple et peu épicée

    La cuisine cubaine est assez simple et très peu épicée.

    Les plats cubains

    Voici quelques plats typiques :

    - Congri (plat national) : oignons, riz blanc, haricots noirs et morceaux de lard, le tout frit,

    - Moros y cristianos : riz blanc et haricots noirs,

    - Frijoles dormantes : haricots en purée,

    - Poulet à la criolla : sauce à la créole,

    - Porc asado : rôti au four, parfois fumé,

    - Ajiaco : Ragoût de porc revenu dans de l'ail et de l'oignon frits,

    - Parilladas : assortiment de grillades.

    Les plats s'accompagnent en général de patates douces ou de bananes plantains frites. La langouste est souvent réservée aux touristes, mais très souvent congelée. (Préférez donc les restaurants en bord de mer ou possédant un vivier pour en déguster une).

    Les boissons

    - Les fameux cocktails : le Cuba libre, le Mojito, l'Hemingway special, le Daïquiri normal, le Ron collins, etc. Ils sont tous à base de rhum ;

    - Les vins : espagnol, français et chilien ;

    - La bière cubaine est excellente : la Cristal et l'Hatuey.

    Formalités douanières 

    Un passeport en cours de validité et une carte de tourisme pour un séjour inférieur à 30 jours. La carte est délivrée par le consulat cubain à Paris ou par des agences de voyages agréées. Elle coûte environ 22 €. Vous devez vous la procurer impérativement avant d'entrer sur le territoire cubain, cette formalité n'est pas réalisable à la frontière.

    Vous devez être munis également d'une attestation d'assurance voyage. Les services d'immigration sont intransigeants en cas de dépassement de durée du séjour au-delà des 30 jours, vous risquez la prison. Si vous voulez prolonger votre séjour en toute légalité, vous pouvez éventuellement demander un mois, une seule fois.

    Tous les guides